Demarty Christian

Bonjour

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai actuellement 59 ans.

J’habite à Rennes et depuis 2007 je suis en retraite.

Mon épouse travaille dans une crèche de la ville et pour l’instant, comme la Bretagne est une région très sympa on reste là………….

J’ai deux fils, Julien (1973 qui est dans la région lyonnaise) et Mathieu (1979 Neuville du Poitou).

Ils nous ont fait cinq petits-enfants (Lucas futur avant centre de l’OL, Léonie intermittente du spectacle, Antonin, Carla future miss Bressuire et enfin Roman.

Mes deux fils comme mon épouse conservent de merveilleux moments passés à Saarburg où nous faisons un « pèlerinage » de temps à autre……….

 

Venant de Saint-Maixent, où je venais d’encadrer huit promotions d’élèves sous-officiers, nous sommes arrivés à Saarburg à l’été 1982.

D’abord au 5° escadron comme adjudant d’unité avec le Cne Kommerer (Shoot) et ensuite avec le Cne Imbaud (super shoot) !!!

Beaucoup d’activités et de déplacements et des gens très sympas !!!

 

A la dissolution, je rejoins le 3° escadron toujours comme adjudant d’unité………….

Avec le Cne Puel, un bon patron, originaire de Sologne.

Il a créé l’insigne de l’escadron et le diplôme de « sanglier d’honneur » !!!

Là aussi bonne ambiance avec tout le monde.

 

Enfin, l’escadron de commandement et des Services avec une superbe place : chef du Peloton Orienteur Fanfare.

Au début un peu inquiet à cause des « musiciens » et finalement cinq années magnifiques au sein du peloton.

Guilbert dit « Fifi » s’occupe de la partie « musique » et avec mon « binôme » Goubet (encore un sanglier des Ardennes) on prend en compte la formation militaire du peloton.

Finalement j’ai découvert que la fanfare était un excellent « instrument » de communication et de cohésion.

Au sein du peloton, alternance de la musique et du boulot purement militaire.

Avec une grande majorité de Cht is !!!

On ne fait pas mieux.

Des gars super, disponibles, pas fiers, des gens à qui on peut tout demander si on sait les prendre.

La plupart avaient une formation musicale sommaire, voire inexistante et pourtant je reconnais que Fifi a su en faire une fanfare de très bon niveau avec quelques bonnes surprise :

Un jongleur devant la fanfare………….

Un scandale et pourtant beaucoup de succès même du côté des « autorités » qui en redemandaient……………..

Et sur le terrain , une merveille. En fin de journée, tournée des popotes des escadrons et des soirées mémorable !!!!

Pas de problème de « logement » : un coup de fanfare et on nous invite pour le logis et le couvert…………….

 

Pour la partie militaire, des missions souvent très intéressantes :

Le peloton était à la disposition du chef de corps………….. et autonome

La mission principale étant l’orientation des différents éléments du régiment, de jour comme de nuit dont 70 AMX 30 B …………….Sur route ça va encore, mais de nuit en tout terrain, grosses sueurs parfois !!! (n’est-ce pas Cocu, mon conducteur, avec qui une nuit on a eu chaud, un char, de nuit en manoeuvrant nous a écrasé la jeep au niveau du parebrise………..) et des anecdotes il y en a un paquet je compte sur vous pour les raconter !!!

Les pleins tactiques de nuit avec le Peloton Ravitaillement Carburant et Munitions : là aussi une mission très particulière.

Trouver le terrain favorable, discret, manoeuvrable, et ensuite réguler tout ça…………

 

Enfin, de temps à autre on nous envoyait « tester » les escadrons de chars………….

Là aussi que de moments chauds…………..

De nuit, on s’approche à pieds avec des Intensificateurs de Lumière au plus près…………

On arrive à hauteur des chars et dans une P4, des gens qui dorment.

Goubet a une idée de génie : il ouvre violemment la porte du véhicule.

Et là, horreur pour le chef de bord qui somnolait………….

Il a un extra terrestre devant lui………….. ;

En effet nous sommes équipés avec des cagoules et les IL…………………

Ahahahahahahah…………..

Nous sommes obligés d’enlever tout ça pour pouvoir permettre au LCL qui était dans le véhicule,  de retrouver ses esprits et son souffle…………..

C’était excellent pour vidéo gag……………

 

Frankischer Schild un exercice terrain libre interalliés où je me suis retrouvé prisonnier avec mon conducteur chez les Allemands qui faisaient ça très sérieusement (menottes, interrogatoire…..) et j’essaye de rassurer mon conducteur……

Pour la partie militaire je voudrai évoquer encore une figure du peloton : Bobin !!!

Au premier regard il « impressionne » surtout quand il n’a pas les idées claires.

Maître de chiens, les animaux le craignent et le respectent.

Et avec les militaires du rang, c’est la même chose.

Bobin sur le terrain, c’est un vrai Grenadier Voltigeur.

Il vous enseigne comment vivre ou survivre dans des conditions difficiles avec pas grand-chose et c’est un vrai « guerrier ».

Et finalement, quand on le connaissait bien on l’appréciait énormément.

Une anecdote avec les chiens à Zerf, le dépôt de munitions avec les gardiens allemands dont il avait la charge.

Le chef de Corps vient visiter le dépôt.

Démonstration avec les chiens.

Soudain, un des bergers allemands saute sur le « manteau » du chef de corps.

Aussitôt, Bobin  reprend la situation en main, mais le mal est fait.

Et le chef de corps repart un peu en colère mais finalement encore un épisode qui reste dans les mémoires.

 

La suite prochainement et si vous voulez faire la même chose n'hésitez pas  envoyez moi votre CV..................................

Christian

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site